OFFRES THÉRAPEUTIQUES

Offres thérapeutiques

Dr Michel Lepoivre spécialiste en psychiatrie et psychothérapie FMH
Adultes et enfants – Hypnose médicale, thérapie de couple et famille

Psychiatrie générale

Evaluation clinique, soin et suivi médical, documents administratifs.

Au point de vue médicamenteux : le but est de donner le moins de remèdes chimiques possibles, au profit de la médication complémentaire biologique, selon le cas personnalisé et la demande.

Psychothérapie individuelle

Psychothérapie d’adulte intégrative, comprenant selon les personnes (dans une ambiance empathique, sécurisante, confidentielle et hors de tout jugement) une clarification cognitive des schémas de fonctionnement ; une libre expression des émotions, préalable nécessaire à la recherche d’un apaisement équilibré ; un dégagement des motivations et un renforcement des capacités propres.

Les « crises de la vie » sont des périodes douloureuses et vulnérables qui aussi dégagent l’opportunité de révéler des ressources insoupçonnées et d’inventer ainsi un avenir meilleur.

Au sortir de crises, ce peut être le moment de choix pour une mise en perspective biographique afin de mettre en valeur les thèmes fondamentaux et les rythmes porteurs de la vie.

Psychothérapie du traumatisme (violence, abus, traumatisme sournois chronique, harcèlement)

Ceci incluant des techniques psycho-imaginatives et psycho-sensori-motrices (mouvements alternés type EDMR) ainsi qu’une médication biologique visant à restaurer spécifiquement les altérations du système nerveux (cerveau limbique et plexus neurovégétatifs). Un tel traitement peut s’avérer également adapté pour certains cas de « burn-out ».

Thérapie de couple et famille

Selon le modèle systémique interactif, orientée vers les solutions créatives et un apprentissage de la communication non-violente.

Pour les enfants, selon les âges

Thérapie par le jeu, les dessins, les contes et les histoires imaginées

(Se référer plus bas à la présentation du livre « contes et psychothérapie » Ed. L’Hamarttan).

L’hypnose médicale thérapeutique mérite une mention particulière

Celle-ci a été entièrement renouvelée à des fins thérapeutiques par le psychiatre américain Milton Erickson et ses collaborateurs/successeurs. Elle n’a rien à voir avec l’hypnose de spectacle, ses suggestions autoritaires et le risque d’une certaine emprise sur la personne.

Ce que l’on nomme « hypnose » est en fait un état naturel : on est en quelque sorte hypnotisé quand, par exemple, on est plongé avec tout son intérêt dans un bon roman ou bien quand on regarde un film passionnant.

On participe alors à l’histoire hors de toute autre préoccupation. En polarité avec ce fait quotidien, il est possible de considérer certains symptômes répétitifs gênants comme un conditionnement inadapté, c’est-à-dire, une sorte d’ « hypnose négative » (par exemple : « c’est fichu, je n’y arriverai jamais… »).

L’hypnose est par contre un état dynamique de la conscience qui ouvre à de nouveaux possibles. C’est un processus paradoxal qui est d’une part cousin du sommeil (à la fois relaxant et réparateur) et d’autre part suscite chez la personne un éveil créatif. C’est l’occasion d’un engagement psychocorporel unique en son genre, capable de nous faire sentir globalement « plus vivant » et d’éveiller ainsi des ressources endormies ! C’est donc une sorte de « sommeil qui éveille », un générateur de possibles, une auberge de conscience où il fait bon restaurer la vie.

En fait, le soignant aide le patient qui le souhaite à développer ses propres capacités hypnotiques, ceci à son rythme et sans danger. Le thérapeute est donc le facilitateur du processus qui se déroule chez l’hypnotisant, en fonction de ses besoins spécifiques.

Ainsi, l’hypnose médicale peut-elle être utilisée dans de nombreux troubles, de manière adaptée, créative et interactive : notamment, les troubles anxieux et phobiques, l’humeur dépressive, les comportements addictifs…

L’hypnose est un outil de grande valeur thérapeutique, mais à l’évidence elle doit s’inscrire dans une démarche sérieuse de soin thérapeutique, tenant compte de la complexité de chaque cas, et avec des objectifs réalistes.

Le langage métaphorique imagé y tient une place de choix. Ceci nous amène tout naturellement à parler des contes et des histoires imaginées qui peuvent aussi avoir une place de prédilection dans « le petit théâtre intérieur de l’hypnose ».

Dessous vous pouvez vous référer avec plus de détails à l’ouvrage déjà mentionné plus haut,

« contes et psychothérapie » Ed. L’Hamarttan.

Informations :


Vendredi 29 juin 2018 de 19H00 à 20H30 à la pharmacie du Frontenex à Genève, récit et commentaires du conte des frères Grimm, la “reine des abeilles”, bienvenue à tous


Stage “contes et créativité” du samedi 17 novembre 2018 et dimanche matin 18 novembre 2018 à Paris au Centre Triades, rue Grande-Chaumière, inscriptions et informations complémentaires par mail : domi.sauvan18@gmail.com